Les différents types d’étiquettes vêtements

Sep 8, 2021Etiquettes personnalisées0 commentaires

Les différents types d'étiquettes vêtements

Les étiquettes ne sont pas un composant fonctionnel d’un vêtement mais sont essentielles pour de nombreuses raisons. Les 8 étiquettes courantes que l’on trouve sur les vêtements sont l’étiquette de marque, l’étiquette de taille, l’étiquette d’entretien, l’étiquette de composition, l’étiquette de drapeau, le code du fabricant, l’étiquette de marque de ligne et l’étiquette spéciale. Chaque étiquette a un but spécifique et porte un certain type d’information. Phenix Labels, spécialiste de l’étiquetage vêtement depuis plus de 20 ans sur Paris, a référencé pour vous ces différents types d’étiquettes afin de vous aider à y voir plus clair.

 

1. L’étiquette de marque ou étiquette principale

Les étiquettes de marque indiquent le nom et/ou le logo de la marque de l’entreprise qui fournit et vend les vêtements. Les étiquettes de marque jouent un rôle important pour les clients, car la notoriété d’une marque suffit parfois à un consommateur de reconnaitre une marque et d’acheter le produit. La reconnaissance d’une marque est souvent associée à la qualité du produit, à sa durabilité et au facteur de bien-être. Par exemple, on achète des jeans Levis, des chemises et des polos Tommy Hilfiger, des robes Zara, etc…

 

2. L’étiquette de taille

L’étiquette de taille définit un ensemble spécifique de mesures du corps humain. Les étiquettes de taille sont généralement imprimées seulement une fois pour indiquer une taille spécifique sur le vêtement et sont le plus souvent cousues, mais peuvent également être thermocollées. Les tailles indiquées sont par exemple, S pour Small, M pour Medium et L pour Large. Le client sait ainsi vers quelle taille s’orienter. Lorsqu’un client veut acheter un vêtement, il le choisit à une taille qui lui correspond. Ces étiquettes sont indispensables sur les vêtements, qui peuvent aussi bien préciser une taille (pour des vêtements adultes), ces tailles variant s’il s’agit de vêtements féminins ou masculins, que des âges. En effet, les vêtements pour les nourrissons sont étiquetés avec des étiquettes de taille précisant des mois (1M, 3M, …), et pour les enfants pouvant aller de 2 à 14 ans.

 

3. L’étiquette d’entretien

Cette étiquette comprend les instructions de lavage et de repassage. Pour plus de détails sur les instructions d’entretien, reportez-vous aux symboles d’entretien des vêtements. Les étiquettes d’entretien sont attachées à la couture latérale. L’objectif des étiquettes d’entretien est d’avertir les utilisateurs de ce qu’il ne faut pas faire pendant le lavage, le séchage et le repassage afin de préserver les couleurs, notamment les motifs imprimés, et de prévenir les problèmes de rétrécissement et de dégorgement des couleurs après le lavage. Une étiquette d’entretien peut inclure quelques autres informations telles que :

  • Le contenu en fibres est également inclus dans les étiquettes d’entretien, par exemple 40 % de polyester et 60 % de coton. Bien que parfois une étiquette dédiée soit utilisée, (l’étiquette de composition).
  • Le pays d’origine : Le nom du pays qui a fabriqué le produit en question est également inscrit sur l’étiquette d’entretien. Par exemple, fabriqué in France, ou Made in Italy…

 

4. L’étiquette de composition

La DGCCRF impose l’obligation de mentionner la composition d’un vêtement, l’étiquette de composition ainsi que l’étiquette prix sont les 2 mentions obligatoires sur des vêtements (et pour information, si le vêtement est d’occasion, une étiquette spéciale doit le mentionner). Comme précisé plus haut, la composition du vêtement est souvent indiquée au niveau de l’étiquette d’entretien.

 

5. L’étiquette de drapeau

Une petite étiquette attachée à la couture latérale extérieure. Les étiquettes à drapeau sont normalement constituées de logos de marque et sont principalement utilisées comme éléments de design.

 

6. L’étiquette de fabricant

Cette étiquette comprend le code du fabricant donné par les acheteurs. La plupart des acheteurs internationaux s’approvisionnent en vêtements dans différentes parties du monde et distribuent ces vêtements dans le monde entier. Si l’acheteur a besoin de retrouver le fabricant d’un produit particulier, il utilise ce code.

 

7. L’étiquette de marque de lot

Une étiquette qui indique la ligne de couture ou le lot qui a fabriqué le vêtement en question. Cette étiquette n’est normalement pas demandée par les acheteurs ou les marques. Quelques fabricants de vêtements ajoutent cette étiquette au processus interne de contrôle de la qualité et rectifient quelle ligne a fabriqué le vêtement et quel vérificateur l’a contrôlé. Cette étiquette est normalement apposée sur la couture latérale, sous l’étiquette d’entretien.

 

8. L’étiquette spéciale

100% coton, coton biologique sont des exemples d’étiquettes spéciales. Les étiquettes spéciales sont généralement apposées pour attirer l’attention du client au moment de l’achat.

 

Quelles que soient les étiquettes apposées à vos vêtements, il est important de noter que la DGCCRF impose des mentions obligatoires sur vos étiquettes : La composition du vêtement et son prix (la plupart du temps apposé par le vendeur sur le lieu de vente) sont les mentions obligatoires. Toutefois, l’étiquette d’entretien permet au consommateur de se rassurer sur l’entretien du vêtement qu’il souhaite acheter, et le propriétaire/créateur de la marque s’assure ainsi du bon entretien du vêtement qu’il propose à la vente, et l’étiquette de taille quoique non obligatoire reste un incontournable pour un consommateur qui souhaite acheter un vêtement à sa taille. Bien sûr, l’étiquette de marque reste un must pour tout créateur qui souhaite mettre en avant sa marque et présenter ainsi un certain label de qualité.