Pourquoi les consommateurs et les marques de vêtements se tournent vers la durabilité ?

Déc 22, 2021Etiquettes personnalisées, Sacs Publicitaires0 commentaires

Les consommateurs et les marques recherchent la durabilité

Proposer des produits de qualité à des consommateurs de plus en plus exigeants en matière de qualité ne suffit plus. Les acheteurs veulent plus que de la qualité, ils recherchent souvent des produits et des marques qui correspondent à leurs valeurs personnelles.

Cela semble évident. Pourquoi soutenir financièrement une marque si nous ne sommes pas d’accord avec ses valeurs sociales et environnementales ? Face au changement climatique, ceux d’entre nous qui se sentent suffisamment concernés sont prêts à envisager les conséquences de leurs habitudes d’achat.

 

L’industrie du textile montrée du doigt

L’industrie de la mode est l’un des plus grands coupables en matière de pollution. Selon l’Agence américaine de protection de l’environnement, près de 12 millions de tonnes de textiles finissent dans les décharges chaque année. En réalité, la plupart d’entre nous n’arrêterons pas de faire du shopping du jour au lendemain. Il se peut même que nous ne renoncions pas à la fast-fashion. Mais de nombreuses personnes sont prêtes à changer leurs habitudes pour le mieux.

Les consommateurs sont de plus en plus influencés par la perception de la durabilité d’une marque et sont prêts à payer plus cher pour les produits d’une marque durable que pour ceux d’une marque concurrente non durable.

 

La durabilité fait vendre | L’impact environnemental dans les décisions d’achats

La valeur et la facilité d’achat sont toujours les principaux moteurs des décisions d’achat, mais la durabilité devient un facteur plus important. Une enquête de 2019 menée par Hotwire a révélé que 47 % des internautes du monde entier avaient laissé tomber les produits et services d’une marque qui violait leurs valeurs personnelles. La protection de l’environnement était en tête de liste.

Traditionnellement, on trouve des étiquettes telles que « biologique » et « cultivé de manière durable » dans les rayons des épiceries, mais le même verbiage devient populaire dans l’industrie de la mode également.

 

Phenix Labels, spécialiste de l’étiquetage vêtements nous parle de son expérience

Alexis Brycman, fondateur et patron des ateliers Phenix Labels, le spécialiste des étiquettes vêtement et des sacs publicitaires à Paris, nous confirme que la demande d’étiquettes bio est en croissante constante, et que les marques proposant à leur clientèle des sacs publicitaires se tournent de plus en plus vers des matériaux recyclables et des productions durables.

La mode durable ne semble pas aller de pair, les tendances de la mode nous poussent à acheter de nouvelles pièces chaque saison, alors que la durabilité nous demande de réduire nos dépenses, mais de plus en plus de marques améliorent leur activité grâce à des pratiques écologiques.

Même si le développement durable n’est pas une priorité personnelle, l’idée d’utiliser un achat pour faire le bien est attrayante pour de nombreux acheteurs.

Certains spécialistes qui analysent les tendances et les modes d’achat expliquant que l’achat de produits coûteux et respectueux de l’environnement d’une manière ou d’une autre peut nous aider à compenser la culpabilité que nous ressentons face à nos dépenses complaisantes.

 

Achats bio souvent un marqueur social

Pour de nombreux acheteurs, cependant, choisir un produit durable est une priorité personnelle, et ils veulent que les gens le sachent. C’est ce qu’on appelle la signalisation sociale, une théorie selon laquelle nous achetons certaines choses en raison de ce qu’elles disent de nous aux personnes qui nous entourent. Les gens achètent des sacs de marque non seulement parce qu’ils aiment leur style, mais aussi pour le message qu’ils transmettent au monde lorsqu’ils en tiennent un et pour le statut social que le produit confère.

Même si nous sommes prêts à payer plus cher pour un produit respectueux de l’environnement, l’objectif ultime devrait être de rendre la durabilité accessible.

 

Des entreprises qui œuvrent pour une production durable

Les jeunes entreprises ne sont pas les seules à s’engager dans cette tendance positive. Les grandes surfaces ajoutent des produits durables dans leurs rayons et s’engagent à assainir leurs pratiques. La section « Clean at Sephora » du géant de la beauté met à la portée du grand public des produits de beauté écologiques et propres. Target le géant américain de la grande distribution s’est fixé pour objectif d’utiliser 100 % de coton durable et biologique dans tous les produits des marques appartenant à Target d’ici 2022.

Ces efforts attirent certainement un public plus sensible au développement durable, et cela vaut la peine de le montrer. Les marques durables peuvent certainement utiliser le marketing et l’image de marque à leur avantage. Même s’il s’agit généralement d’entreprises à but lucratif, les organisations à but non lucratif sont plus susceptibles de s’associer à ces marques lorsqu’elles sont véritablement fondées sur la durabilité. En retour, cela ajoute probablement de la crédibilité aux déclarations de durabilité.

Il en va de même pour nous, les acheteurs. Nous ne sommes peut-être pas tous prêts à être minimalistes et à réduire notre garde-robe. Nous ne pouvons peut-être pas renoncer à manger de la viande, à conduire pour aller travailler ou à porter du cachemire, mais nous pouvons modifier ces habitudes pour les rendre meilleures pour la planète. Le covoiturage, le choix des filières courtes ou le fait de faire ses courses en privilégiant les matériaux durables sont autant de petits changements que nous pouvons opérer pour le mieux. Au niveau de Phenix Labels, le train est déjà en marche et de plus en plus souvent, les étiquettes ‘bio’ sont réclamées et plébiscitées par les créateurs.